Calendrier

Oct
19
mar
2021
Prochain bureau
Oct 19 à 13 h 00 min – 14 h 30 min
Sep
21
mar
2021
Le casse-tête de la transformation de bureaux en logements
Sep 21 à 9 h 00 min – 11 h 00 min

Le casse-tête de la transformation de bureaux en logements

Le sujet de la transformation de bureaux en logements a pris une ampleur inédite depuis la crise du coronavirus avec l’amplification du télétravail. Action Logement a mené une étude pour l’Île-de-France, sur la base d’hypothèses qui révèle que si 60 % des emplois s’exercent en télé travail deux jours par semaine, il y aura un potentiel de 300 000 m2 supplémentaires par an, transformables en logements. Il y a aujourd’hui quelques 4 millions de m2 de bureaux vacants en région parisienne, soit une augmentation de 30 % entre 2019 et 2020. Parallèlement, la construction de logements, sociaux et privés a fortement dévissé en 2020.

Cette façon de « faire la ville sur le ville » participant à la réduction du rythme de l’artificialisation des sols a le vent en poupe. Il a été le sujet d’appel à projet innovant tel que Réinventer Paris et Inventons la Métropole du Grand Paris. Action logement a créé une foncière de transformation immobilière pour la production de 20 000 logements sociaux, intermédiaires, en accession libre ou à prix abordable, créés à partir bureaux transformés. Elle va mobiliser des moyens importants : 1,5 milliard d’euros sur 3 ans, 50 % en fonds propres et 50 % en prêts à très longs termes.

Les logements issus de la reconversion de bureaux sont à la fois des logements familiaux mais aussi des résidences étudiantes ou séniors ou du coliving pour des personnes en transition.

Mais transformer des bureaux en logements est loin d’être un long fleuve tranquille : coût important d’acquisition des immeubles, complexité de la transformation, volonté politique, ingénierie…

Raphaël Tréguier directeur cabinet de conseil Kareg spécialisé dans la transformation de bureaux en logements et Alexandre Chirtier, directeur de la foncière logement d’Action logement dédiée à cette activité, évoqueront les différents enjeux de cette mutation.

Rendez-vous le mardi 21 septembre à partir de 8h45 pour un échange avec eux entre 9 h à 11h au café Zimmer 1 place du Châtelet.

Inscription indispensable avant le vendredi 17 septembre : asso.ajibat@gmail.com

Réservé aux membres de l’Ajibat

Sep
14
mar
2021
Prochain bureau via zoom
Sep 14 à 13 h 00 min – 14 h 00 min
Sep
3
ven
2021
Sur le campus urbain de Saclay – à la découverte de ses résidences étudiantes
Sep 3 à 8 h 00 min – 14 h 00 min

Vendredi 3 septembre, une matinée (9h30-14h) sur le campus urbain de Saclay, à la découverte de ses résidences étudiantes

Saclay concentre 15 % de la recherche française, rassemble grandes écoles, universités, laboratoires de recherche et centres R&D. Pourtant, à l’image du quartier d’affaires de La Défense, l’enjeu pour son établissement public est de ne pas devenir un territoire mono-fonctionnel. Saclay veut faire « ville » et développer des quartiers animés. Pour cela, il lui faut offrir à ses 65 000 étudiants des solutions de logement.
 

PROGRAMME DE LA VISITE :

8h : RDV à Denfert-Rochereau – Face à la station de RER B

8h30 : départ en bus pour le Campus de Saclay – Accueil et introduction par Benoit Lebeau, Directeur de l’aménagement

9h30 : arrivée au Corner des projets – Pause café et présentation par Benoit Lebeau autour des maquettes

10h : visite du quartier de Moulon 

Départ à pied en direction des résidences Serendicity (Linkcity Ile-de-France / LAN et Clément Vergély Architectes), Joliot Curie (Kaufman & Broad / DATA Architectes) et George Sand (Batigère / SOA Architectes)

10h30 : visite de la résidence Eileen Grey (Paris Habitat / Tank Architectes)

11h : visite du quartier de l’École Polytechnique 

11h-11h30 : visite de la résidence Rosalind Franklin (1001 Vies Habitat / Bruther et Baukunst), équerre d’argent 2020

11h30 : passage à pied par la résidence Kley (Bouygues Immobilier / XDGA – FAA) puis les résidences Alexandre Manceau (Immobilière 3F – Résidences sociales de France / 51N4E associé à Bourbouze & Graindorge) et Jean d’Ormesson (Batigère / L’AUC).

12h : visite du chantier de la résidence S1.2 (1re résidence étudiante en bois du Campus – Demathieu Bard Immobilier / Agence WOA) 

12h30 : panier repas – déambulation dans le quartier

13h30 : retour en bus pour Denfert-Rochereau

Inscription obligatoire auprès de : asso.ajibat@gmail.com

Réservé aux membres de l’Ajibat.

Juil
6
mar
2021
Prochain bureau
Juil 6 à 12 h 30 min – 13 h 30 min

Pour le dernier bureau avant l’interruption estivale, nous ferons un pique-nique dans le jardin de Belleville.

Juin
17
jeu
2021
Visite de l’écoquartier fluvial et futur village olympique 2024 sur l’Île-Saint-Denis
Juin 17 à 10 h 30 min – 14 h 00 min

Visite de l’écoquartier fluvial, Village olympique 2024

Jeudi 17 juin à 10h30, RV à la mairie de l’Île-Saint-Denis – 1 rue Méchin – où une présentation préalable nous sera faite par l’agence Philippon-Kalt, architecte-urbaniste coordinatrice, et de Philippe Monges, conseiller municipal spécial urbanisme et intercommunalité de l’Île-Saint-Denis qui a suivi l’ensemble du projet. Puis visite du site qui se poursuivra par un déjeuner au 6b (à charge de chaque participant 15€) où nous serons rejoints par Gwenaëlle Bordet, chef de projet à la direction de l’aménagement secteur ouest de Plaine-Commune. Après le déjeuner, une balade jusqu’au quartier sud est envisageable pour celles et ceux qui le souhaitent et disposent d’un véhicule.

Avec une superficie de 22 ha, soit 1/5e de L’Île-Saint-Denis, la reconversion du site des entrepôts en écoquartier fluvial représente une occasion exceptionnelle pour la ville.

Deux premières phases de l’écoquartier sont déjà réalisées : la Friche Michels, première pierre de l’écoquartier fluvial en 2012 et 2014 et la phase 1 du secteur du Printemps de 2016 à 2020. Les phases 2 et 3 du secteur du Printemps accueilleront les athlètes olympiques en 2024 pour retrouver leur destination d’origine en 2025.

L’avènement des Jeux Olympiques, accélérateur pour l’ensemble du territoire, garantit la réalisation de trois projets ilodyonisiens essentiels : la passerelle reliant l’écoquartier à Saint-Denis, le dévoiement des lignes à haute tension, l’écran anti-bruit sur l’A86.

Une réflexion approfondie a ainsi été menée sur les thématiques suivantes : la cohésion sociale et la mixité ; la forme urbaine et l’identité insulaire, la mobilité et l’accessibilité ; l’eau, le paysage et la biodiversité, l’énergie et le climat ; le métabolisme urbain.

Afin d’assurer l’exemplarité de l’écoquartier dans le temps, le projet réinterroge les règles, anticipe les réglementations et intègre des expérimentations dans chaque thématique.

Nous envisageons un déplacement sur place à vélo (quelques-uns pourront nous être prêtés) si le temps le permet et si quelques courageux/ses s’y rendent avec leur propre vélo ou autre véhicule. Cela permettrait de parcourir l’île sur toute sa longueur.

Inscription nécessaire d’ici le 13 juin : asso.ajibat@gmail.com

Visite réservée aux membres, journalistes et associés, de l’Ajibat.